Hors-piste #2

Je croise rarement des personnes qui portent le même prénom que moi. Pourtant c’est un prénom qui a été à la mode à la fin des années 90 et au début des années 2000. Il y a une petite fille née au début des années 2000 qui porte le même prénom que moi, à cause de moi. Je m’explique.

J’ai 7 ou 8 ans quand mes parents décident de m’acheter une paire de baskets correcte pour courir. J’ai commencé l’athlétisme depuis quelques mois, j’ai déjà participé à quelques compétitions et les semelles de mes REEBOK ROYAL CLJOG blanche et rose sont tellement rongées que mes pieds touchent presque le sol.

Conseillés par un membre du club, mes parents m’amènent dans un commerce spécialisé en chaussures d’athlétisme. Le sol du magasin est recouvert de tartan bleu avec le traçage de six couloirs. Ça m’amuse beaucoup.

Le vendeur est un jeune homme. Nous sommes les seuls clients. Il nous demande ce que nous cherchons. Mes parents lui exposent les raisons de notre venue. Il demande ma pointure et va chercher quelques modèles dans la réserve.

Au cours des essayages, mes parents apprennent au vendeur que je suis licenciée depuis peu dans le club avec lequel il s’entraîne également. Il s’arrête soudain et me demande mon prénom. Je lui dis. Son visage s’illumine. Il m’annonce qu’il est jeune papa, qu’il a croisé mon prénom dans les colonnes du journal aux pages des résultats de compétition d’athlétisme, qu’il l’a trouvé joli et que c’est le prénom qu’il a donné à sa fille.

J’aimerais vous dire qu’il nous a fait une ristourne et que j’ai des prix dans ce magasin à vie – mais cela n’arrive que dans les films. Nous avons quand même acheté des dizaines de paires de chaussures chez lui, parce que c’est un vendeur compétent avec du bon matériel.

L’athlétisme est souvent une affaire de famille.

Des années plus tard, sur la piste d’athlétisme, j’entends le prénom « Candice » mais les mots qui l’entourent ne me sont pas adressés. En me retournant, je découvre une jeune fille de 7 ou 8 ans de moins que moi répondre à l’appel. J’ai tout de suite su de qui il s’agissait.